Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : A votre écoute pour une aide aux coproprietaires, aux syndics bénévoles et aux conseils syndicaux
  • : Vous ne savez pas ou chercher une information entre tout ce qui se dit. Vous cherchez un conseil, une solution, exposer votre problème ... J'essayerai de répondre à votre demande d'informations, d'éclaircir le problème Je ne suis pas avocat, je mets seulement mon expérience à votre disposition C'est gratuit
  • Contact

Auteur du Blog

Marie Antoinette DENOIS

Tel : 06 43 15 91 58

Mail : sos.syndic@orange.fr

 

 

Archives

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 12:15

La Cour de cassation(1) confirme que le syndicat de copropriétaires est un non-professionnel au sens de l’article L. 136-1 du code de la consommation.

Après avoir fait couler beaucoup d’encre et malgré la résistance tenace de nombreux prestataires de services (ascensoristes, sociétés d’entretien, etc.), la Cour de cassation vient (enfin) confirmer : un syndicat de copropriétaires, en tant que « non-professionnel », peut utiliser la faculté de mettre fin à tout moment à un contrat tacitement reconductible dès lors qu’il n’a pas été informé de la possibilité de ne pas reconduire le contrat.

Certaines juridictions du fond avaient pourtant adopté la solution inverse, ainsi que la Cour de cassation, mais dans une espèce antérieure à la loi Chatel II du 3 janvier 2008 qui avait introduit la notion de « non-professionnel » à côté de celle de « consommateur ».

L’arrêt commenté étant voué à une très large diffusion, il est donc permis de penser qu’il constitue désormais la solution de principe !

(1) Cass. 1re civ. 23 juin 2011, n° 10-30.645, P+B+I.

Partager cet article

Repost0

commentaires