Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 22:46

Du vécu !

Des copropriétaires se sont réunis en assemblée générales, convoqués par un syndic professionnel.

Lors de cette assemblée, les copropriétaires, peu satisfaits des comptes, ont refusé d'approuver les comptes. De ce fait le syndic a donné sa demission et a mis les copropriétaires hors des bureaux de son agence.

Ceci devra faire l'objet d'un autre article

Puis ce même syndic pour ennuyer les copropriétaires qui avaient fait de la resistance a demandé à un avocat de saisir le tribunal pour que celuici nomme un administrateur provisoir aux fins de désigner un administrateur provisoire de copropriété pour se faire remettre les fonds ...

L'avocat a alors établi une requete ; cela ressemble au document ci-dessous

pour visualiser 

 

Ce document est sur 3 feuilles :

les 2 premières expliquent la demande

la 3ème feuille est un propositon d'ordonnance que le magistrat doit compléter

 

Dans cette affaire un administrateur provisoire a été nommé, il a fait etablir des propositions de contrats de syndic qui ont ete ensuite proposé aux votes des copropriétaires.

Un syndic a été nommé et a ce dernier a ensuite convoqué à nouveau les copropriétaires afin de continuer la gestion de ce syndicat des copropriétaires

 

En résumé : une perte de temps et d'argent, car tous les frais relatifs à ce traitement à un coût et est pris en charge par les copropriétaires

Dans le cas ci-dessus, le syndic s'est vengé et a (à mon avis) fait un abus.

Un syndic est seulement secrétaire de séance et n'a pas autorité à clore une séance d'assemblée générale ..

 

Si  vous avez une expérience à partager relatif à cet article, merci de mettre un commentaire

Partager cet article

Repost 0
Published by M A DENOIS - dans Expérience
commenter cet article

commentaires